• 24 juin 2021 16h26

L’ONPC forme 178 pompiers civils à San-Pedro

ByGermain Ndri

Nov 26, 2020

A l’initiative de l’Office Nationale de la Protection Civile 178 pompiers civils bénéficient d’une formation à San-Pedro.

A constaté, hier mardi 24 novembre de 2020, Amanien.info, au Centre de l’unité de protection civile de la ville située au quartier Digbouhé.

Cette formation, présentée d’entrée par Krémien Gnamkey Marie, attachée administrative diplômée de l’ENA, mise à la disposition de l’Office Nationale de la Protection Civile (ONPC), il s’agit  de la 1ère promotion des chefs de garde de grade B3 issues du concours direct d’accès à la fonction publique de 2017. Selon elle, ces futures soldats de feu ont bénéficié d’une formation administrative  à l’ENA avant d’être mis à la disposition l’ONPC pour la formation  aux différentes techniques de protection de la population.

«L’objectif de la formation est de donner des rudiments, les connaissances théoriques et pratiques aux pompiers civils pour pouvoir mener à bien leur mission sur le terrain », a-t-elle indiqué.

La formation, explique, le lieutenant-colonel Faroux Jean de Clarence, Directeur général adjoint de l’ONPC est déclinée suivant quatre (04) modules que sont la formation sur le secourisme, la formation sur la lutte contre les incendies, la formation sur l’utilisation de transmission et la formation pédagogique appliquée.

Le DGA de l’ONPC, se dit satisfait du déroulement de la formation qui a duré près de sept mois. C’est pourquoi, estime-t-il, suite à cette formation, ”un chef de garde ayant la responsabilité d’une garde journalière, les engins incendies, les ambulances, le matériel de secours routiers, doit être à même d’utiliser tous ces outils pour apporter le secours aux populations lorsqu’un accident ou un incendie survient”.

Le lieutenant-colonel Faroux, souhaite également, une collaboration totale de la population pour le succès de la mission des unités de protection civile basées dans les régions.

«L’unité de protection civile basée à San-Pedro est un outil d’aide de développement pour protéger les infrastructures et les investissements. Les pompiers sont là pour la population, donc je demande aux populations de nous aider dans nos missions régaliennes afin qu’on puisse apporter des services de qualité », a-t-il exhorté.

Pour le stagiaire Coulibaly Sondé, la passion du métier incite au travail parfait.

« C’est un métier humain, le métier de pompier. Parce que nous avons entre nos mains la vie des victimes qui nous voient comme des dieux, des sauveurs lorsqu’on arrive sur le théâtre des opérations. C’est un métier vraiment qui me plaisait depuis tout petit et c’est pourquoi, quand l’occasion  s’est présentée, je n’ai pas hésité », a-t-il confié.

Notons que, cette formation s’inscrit dans la politique de rapprochement des secours aux populations initiée par le Gouvernement ivoirien.

En 2014, se sont 1500 pompiers civils qui ont été recrutés ensuite déployés sur l’étendue du territoire. Exerçant dans toutes les régions du pays, ces différentes unités de protection civile portent secours aux populations. 

Thierry Lagognon