• 22 juin 2021 17h19

UNE IVOIRO-américaine INVITE SES SŒURS A UNE MARCHE POUR PRÉSERVER LA PAIX ET LA COHÉSION SOCIALE

ByGermain Ndri

Oct 19, 2020

La présidentielle en Côte d’Ivoire, c’est le 31 octobre prochain, dans deux semaines précisément.

Le climat politique est brusquement crispé depuis que le président de la République, Alassane Ouattara  a annoncé son intention de briguer un autre mandat  pour le compte du RHDP.

Ce qui n’est pas du goût de l’opposition. Une vague de protestation s’en est suivi.

Au quotidien, nous assistons, à de nombreux avis. Ce n’est pas le cas de docteur Breant Mariam, une dame de nationalité ivoirienne qui réside aux Etats-Unis.

Elle est venue des Etats-Unis, dit-elle, pour inviter ses sœurs et ses mamans à une marche pacifique à l’image de la marche sur Bassam en 1949. Pour dire non aux colons. On peut dire aussi non à nos politiciens afin d’aider nos fils et nos maris. Partant, elle lance un appel aux politiciens, surtout à l’opposition pour ne pas faire violenter nos enfants et sauver notre nation.

Elle milite donc pour la non-violence aux fins de sensibiliser nos enfants et sauver leur vie. Dans cette veine, elle fait appel à toutes les femmes sans exclusion aucune de religion, d’ethnie à apaiser leurs et leurs enfants. Participent à cette marche en vue de convaincre, les candidats retenus officiellement par la Commission électorale indépendante (Cei) pour l’élection présidentielle. Cela pourra éviter un éventuel embrasement.

Elle envisage parcourir avec son équipe toutes les régions de la Côte d’Ivoire pour véhiculer le message de paix et d’amour. On peut certes avoir des origines différentes, mais on peut arriver s’entendre.

Renforcer la Culture de la paix et de l’amour. Avoir notre mot à dire dans la politique de notre pays. Plus de 400 femmes sur le terrain. Il ne faut pas sous-estimer l’intelligence du peuple, parlant des politiciens.

David KOUAME

2 thoughts on “UNE IVOIRO-américaine INVITE SES SŒURS A UNE MARCHE POUR PRÉSERVER LA PAIX ET LA COHÉSION SOCIALE”

Laisser un commentaire