• 22 juin 2021 16h44

LE PERSONNEL D’ECOBANK PREVOIT UNE GREVE ET INTERPELLE LEUR DIRECTION GENERALE

ByGermain Ndri

Sep 18, 2020

Les travailleurs d’Ecobank regroupé au sein du Syndicat national des travailleurs d’Ecobank (SYNTECO) comptent déposer dans les jours à venir un préavis d’arrêt de travail de 72 heures les 23, 24 et 25 septembre 2020 dès 7H30, auprès de leur direction générale.

C’est ce qui ressort de la conférence de presse animée, le 17 septembre 2020, à la maison de la presse d’Abidjan(Mpa) au Plateau.

Au dire de N’Da Jean-Paul, secrétaire général et porte-parole du SYNTECO, Ecobank Côte d’Ivoire a pris des mesures d’austérité pour l’ensemble du personnel à savoir, la suppression du 14ème mois de salaire, le gel des augmentations de salaire sur l’année 2020, la réduction de 50% des avantages liés au salaire-eau et électricité, la réduction de 50% des avantages liés au salaire-lait, la réduction de 50% des avantages en nature liés au poste-dotation carburant, l’indice salarial relatif aux mesures d’optimisation organisationnelle.

Ce que refuse le personnel. «  Le personnel à travers les représentants des travailleurs a manifesté le désir de ne voir aucun de ses droits acquis être supprimés ou réduits ».

La direction générale d’Ecobank en s’appuyant sur le décret n°96-192 du 07 mars 1996 relatif aux conditions de réduction ou de suppression des avantages acquis, le code de travail en son article 16.6 et la convention collective interprofessionnelle en son article 16, donne un délai de 72 heures au personnel  pour donner une suite au nouveau contrat proposé au travailleurs.

Face à cette situation, le syndicat s’est réuni pour analyser ce nouveau contrat. Selon le syndicat, « les articles évoqués ne font nullement obligation aux travailleurs de donner leurs réponses dans le délai mentionné par la direction, si cela n’est pas motivé par un désir manifeste de harcèlement et de pression tous azimuts sur le personnel. Pour le porte-parole, le personnel réaffirme donc son attachement à la non-réduction de ses droits acquis ».

‘’ Les mesures annoncées, indique le syndicat, contrastent avec les performances réalisées, au regard des résultats historiques données par le directeur général en 2019 ’’.

Le SYNTECO d’interpeller leur direction générale, ‘’si rien n’est fait, ‘’ le personnel d’Ecobank va étendre ce préavis sur toute l’étendue du territoire national, ce jusqu’à satisfaction de leurs revendications. Toutefois, le porte-parole N’DA Jean-Paul souligne que le SYNTECO est ouvert au dialogue  et aux négociations avec la direction générale afin de trouver une solution concrète et satisfaisante à ses préoccupations légitimes ‘’.

 

David KOUAME

2 thoughts on “LE PERSONNEL D’ECOBANK PREVOIT UNE GREVE ET INTERPELLE LEUR DIRECTION GENERALE”

Laisser un commentaire