• 24 juin 2021 15h22

Primature : La Fensci se félicite  de la nomination de Hamed Bakayoko

ByGermain Ndri

Août 2, 2020

C’est un Abdoulaye Sylla, président de la Fédération nationale des syndicats  de chauffeurs de Côte d’Ivoire (Fensci), visiblement gai et joyeux qui a félicité la nomination de Hamed Bakayoko comme Premier ministre le 30 juillet 2020. En sa qualité d’acteur du transport terrestre, surtout responsable d’une grande fédération de syndicats chauffeurs, Abdoulaye Sylla, a, au lendemain de la nomination de Hamed Bakayoko, exprimé ses sentiments en ces termes : «(…) Nous ne pouvons que nous en réjouir. L’administration est une continuité, et il fallait bien quelqu’un à ce poste après le rappel à Dieu, de Son Excellence, feu Monsieur Amadou Gon Coulibaly. Le choix de Dieu s’est porté sur Son Excellence Monsieur Hamed Bakayoko, et ce choix a été confirmé par Son Excellence, Monsieur le Président de la République Alassane Ouattara », a-t-il brièvement commenté. Et de poursuivre : « (…) L’actuel locataire de la Primature, est un excellent travailleur.  Fidèle des fidèles  à Son Excellence le Président de la République  Alassane Ouattara,  son destin est bien tracé des Mains expertes de Dieu. Nous lui souhaitons plein succès dans cette nouvelle aventure pleine de challenges. Pour notre part, nous ne doutons pas un seul instant qu’il sera à la hauteur des défis qui l’attendent.  Bossuer, travailleur modèle et  infatigable,  technocrate,   Hamed  Bakayoko a toujours ne résigne jamais à la tache », précise l’orateur. Qui en veut pour preuve le bref temps qu’il a passé à la Primature en temps qu’intérimaire. «(…) La titularisation de Son Excellence Hamed Bakayoko, n’est guère surprenante. Il a déjà fait montre de toutes ses capacités à maitriser ce poste lorsqu’il en assurait l’intérim », note Abdoulaye Sylla. Qui pense qu’au vue de tous ces atouts, le prestigieux poste de la Primature est logiquement revenu à celui là même qui

3 thoughts on “Primature : La Fensci se félicite  de la nomination de Hamed Bakayoko”

Laisser un commentaire