• 24 juin 2021 14h53

Paix et cohésion sociale: La Tidianiya amawiya d’Adjamé prie pour  la paix en Côte d’Ivoire et en l’Afrique de l’Ouest

ByGermain Ndri

Août 27, 2020

C’est un Touré Adama, président de la Coordination nationale des gares routières de Côte d’Ivoire (Cngr-CI), et membre influent de la confrérie Tidianiya Amawiya d’Adjamé, visiblement préoccupé par une paix durable et une vraie cohésion sociale d’abord en Côte d’Ivoire et ensuite en Afrique de l’Ouest, plus précisément au Mali, et au Burkina-Faso, qui a organisé une lecture Coranique le 22 août dernier. La cérémonie  qui a eu pour cadre le siège de la Cngr-CI à la gare Gbêba d’Adjamé, a rassemblé des guides spirituels, des religieux et de nombreux acteurs du transport. En présence de ce beau monde, le n°1 de la Cngr-CI, a demandé que les imans implorent le Tout Puissant Bon Dieu afin qu’Il éloigne  la Côte d’Ivoire de toutes formes de violences et de barbaries en cette période de pré-campagne. Pour le patron de la Coordination des gares routières de Côte d’Ivoire, ce pays n’a plus besoin de revivre ce qu’il a vécu il y a juste quelques années. «(…) Nous voulons désormais une paix pérenne afin que le pays connaisse une développement durable », dit-il. Et de poursuivre : «(…) Notre secteur d’activité, autant que tous les autres secteurs d’ailleurs, ont formellement besoin de paix pour avancer ». Cette paix, denrée rare  et socle de tout projet de développement, Touré Adama, la veut aussi pour toute l’Afrique de l’Ouest en général, et en particulier pour le Mali voisin et le Burkina-Faso. Aussi, dira –t-il en substance qu’entre ces pays et la Côte d’Ivoire, il y a la théorie de la loi ombilicale, ou tout est absolument lié. De fait, leurs problèmes peuvent inévitablement rejaillir sur la Côte d’Ivoire. Par conséquent, cette paix qu’il souhaite pour son pays, il la veut aussi pour ces pays voisins, en proie actuellement à des crises. Ainsi les imans ont fait des bénédictions dans ce sens. Il  faut rappeler que cette cérémonie  qui commémore la fin de la lecture Coranique (Tafsir) entreprise pendant le mois béni de Ramadan  était à sa 8ème édition cette année, et qu’elle traite un thème à chaque occasion. Elle est toujours placée sous l’autorité spirituelle de Bouyé Mohamed Boun Checkna Amaoullah, Khalife universel de la Tidjaniya Amawiya.

2 thoughts on “Paix et cohésion sociale: La Tidianiya amawiya d’Adjamé prie pour  la paix en Côte d’Ivoire et en l’Afrique de l’Ouest”

Laisser un commentaire