• 22 juin 2021 17h49

Transport / Atelier  de formation des futurs conducteurs: L’Ufdpplao-CI félicite et fait des suggestions

ByGermain Ndri

Juil 8, 2020

Le 25 juin dernier, à l’hôtel Belle Côte, la Direction générale du transport terrestre et de la circulation(Dgttc), a organisé un important atelier à l’endroit des futurs candidats au permis de conduire. En effet, cet atelier visait notamment, à améliorer et réviser les conditions d’ouverture et d’exploitation d’une auto- école, sérieusement travailler sur  un mécanisme de suivi du parcours des apprenants, un programme unique de formation  et un système d’évaluation des futurs conducteurs. Le tout, visant à nettement accompagner la tutelle, c’est –à-dire le ministère des Transports dans la mise en œuvre d’une stratégie efficiente contre les accidents. Quelques semaines après ces assises, un acteur, et non des moindres, Kouyaté Mohamed, président de l’Union des fédérations des conducteurs professionnels de poids lourds de l’Afrique de l’Ouest – Côte d’Ivoire (Ufdpplao-CI), est monté au créneau pour d’abord, exprimer sa satisfaction face à ce sujet, et ensuite, émettre des suggestions. «(…) Sans être convié à cette rencontre, c’est à sa juste valeur que je l’ai appréciée. L’initiative est salutaire. J’en remercie donc les organisateurs », a-t-il fait savoir. Et de poursuivre : «(…) Toutefois, je propose que les acteurs que nous sommes, soyons toujours conviés à ce genre de rencontre ». Toujours selon, Kouyaté Mohamed, la Dgttc, doit faire un peu plus en organisant assez de formations à l’endroit des chauffeurs déjà en activité. «(…) Il faut plutôt organiser des ateliers de formation afin d’aider les chauffeurs à quitter  dans l’informel. A ce jour, ces derniers travaillent dans des conditions dérisoires, dépourvus de toutes bonnes conditions de vie. Beaucoup d’entre eux sont loin du Smig. Il faut les former afin de leur permettre d’inverser cette tendance», suggère Kouyaté Mohamed.

Laisser un commentaire